Tira

Tira
Tira
tirSC5art1.jpg
Character
1ere apparition : SoulCalibur III
Voix (E) : Price
Voix (J) : {{{voiceJ}}}
Biographie
Age : {{{age}}}
Lieu de naissance : {{{bplace}}}
Date de naissance : {{{bdate}}}
Groupe sanguin : {{{blood}}}
Taille : {{{height}}}
Poids : {{{weight}}}
Famille : {{{family}}}
Nemesis : {{{nemesis}}}
Style de combat :
Type: {{{type}}}
Arme(s) : {{{weapon}}}
Discipline :

Comment jouer Tira(top)

Topic Tira SCV
Gdoc Tira SCV
Topic Tira SCIV

Biographie : Soul Blade(top)


Biographie : SoulCalibur(top)


Biographie : SoulCalibur II(top)


Biographie : SoulCalibur III(top)


Biographie : Soulcalibur IV(top)


Biographie : Soulcalibur V(top)


Tira fut élevée par les "Oiseaux de Passage", une organisaton secrète qui faisait alliance avec les plus puissants et éliminait leurs ennemis dans l'ombre. Elle fut élevée et entraînée pour commettre des assassinats. Tuer était sa seule raison de vivre, et sa seule façon de se sentir vivante. Mais quand les Graines du Mal furent libérées, la hiérarchie de l'organisation s'effondra et elle se retrouva seule dans le monde extérieur, sans le moindre souvenir de l'endroit où elle se trouvait quand cela se produisit.

Elle vagabonda un temps, jusqu'à ce qu'une famille l'accueuille chez elle. Là, elle vécut une vie normale, parmi des gens normaux. Mais un jour elle perdit son calme pour une histoire insignifiante, et massacra tout le monde. Elle se remit à vagabonder, tuant tous ceux qui la contrariaient d'une façon ou d'une autre. Tantôt euphorique, tantôt dépressive, cyclothimique de son état. Le moindre bruit d'arme lui donnait des pulsions meurtrières. Un jour, entendit parler d'un Chevalier Azur responsable de nombreux massacres en Europe, craint dans le monde entier, et réputé invincible. Excitée à l'idée de quelqu'un aussi violent qu'elle, elle se mit en tête de le rencontrer. Elle suivit sans difficulté sa piste grâce à ses nombreux massacre, et s'offrit entièrement à lui.

Devenue servante conscentante de l'épée maudite, elle agit dans son ombre pour lui trouver un nouvel hôte, corrompu par l'énergie maléfique de Soul Edge. Elle s'intéressa assez rapidement aux enfants de Sophitia Alexandra, une guerrière qui avait reçu en son ventre des fragments de Soul Edge. De ce fait, les jumeaux qu'elle avait portés étaient hautement sensibles à l'énergie de l'épée.

De plus, au cours d'un duel, Sophitia qui avait lu dans son regard lui annonça que jamais elle ne connaîtrait le bonheur. Furieuse, elle décida que faire de ses enfants les hôtes de Soul Edge serait une parfaite punition...



Plus tard, lorsque les deux épées s’affrontèrent, Tira se tenaient devant la Cathédrale Perdue et attendait devant la porte gigantesque. Déjà transformée en créature des abysses et victime d’une infection maléfique, elle pouvait ressentir le chaos causé par la fusion des deux lames. L’esprit de Tira souffrait le martyr, comme déchiqueté en une infinité de lambeaux. C’est alors que sa conscience reprit le dessus pour donner naissance à une personnalité double, à deux entités distinctes représentant les extrêmes de la psyché de Tira.

Dès son retour à Ostrheinsburg, Tira commença à déchiffrer les informations envoyées par ses maîtres. Elle devait donner à Soul Edge, son nouveau souverain, un avantage certain pour le combat à venir. Elle utiliserait les habitants de la ville maudite pour affaiblir les pouvoirs de l’Épée des esprits. Ensuite, pendant leur combat, l’épée transformerait Ostrheinsburg en un vaisseau gigantesque pour engloutir les âmes de la région, et avec elle, l’Épée des esprits.
Ainsi, son roi vaincrait.

Enfin, Tira, comme son maître, deviendrait une partie intégrante de Soul Edge. A cette idée, un frisson incroyable la traversa. Mais aucune de ses personnalités ne put expliquer une telle sensation.

« Soul Edge consumera tout. Oui. Tout ! »
« Et je resterai l’éternelle servante de mon roi. »

Un infime éclair de peur surgit alors dans ses yeux, comme échappé des griffes des personnalités de Tira. Mais bien vite, cet éclair fut maîtrisé, étouffé et enterré sous la surface de sa conscience. Jamais plus il ne réapparaîtrait...
6 Septembre 2013